Plaque cheminée ancienne, Contrecoeur ancien - Fonte - Régence - XVIIIe S.

Référence C-1488   

Nouveauté

Référence C-1488
Catégorie Art du feu
Type PLAQUE CHEMINÉE ANCIENNE, CONTRECOEUR ANCIEN
Style RÉGENCE
Epoque XVIIIe S.
Provenance BRETAGNE
Matériaux FONTE
Hauteur 49 cm
Largeur 59 cm
Profondeur 3 cm

Description

Plaque de cheminée chantournée sur une plinthe d’époque XVIIIème siècle, aux armes de Joseph (4ème) marquis de Préaux, chevalier, seigneur d’Havault (1685-avant 1763) et Marie-Henriette de Meaulne (1702-1763), mariés le 17 février 1719, fille et unique héritière de Henri de Meaulne, marquis de Lancheneil. De son mariage, il reçut les terres de Nuillé-sur-Vicoin, Lancheneil, Montchevrier, Quelaines. Le marquis fit plusieurs campagnes dans les Mousquetaires noirs et fut aide de camp du maréchal de Schomberg avant son mariage.

La famille de Préaux tire son nom de la terre de Préaux située en Touraine (dans l'actuel département de l’Indre) près de Châtillon sur Indre et s’éteignit en 1971.
Le premier de la filiation suivie est Raoul de Préaux, chevalier, vivant en 1232.
Leur devise était : Virtus in nobilibus placet (dans la force morale se trouve la noblesse).

La famille de Meaulne est une famille de noblesse d’ancienne extraction sur preuve de 1477, elle est originaire d’Anjou et subsiste de nos jours.

A dextre :
De gueules au lion d’argent, armé, lampassé et couronné d’or, au chef d’argent à la fasce vivrée de sable.
A senestre :
D’argent à neuf fusées de gueules accolées en bande, accompagnées de six fleurs de lis de sable rangées en orle.
Le blason d’alliance, dans un cartouche, est surmonté d’une couronne de marquis et d'un heaume de chevalier, en support deux  anges.
Dans le blasonnent complet de la famille de Préaux, en cimier, un ange tient la rose blanche d’York (voir avant dernière photo).
Son poids est de 30 kg.
Cette plaque provient de Vitré en Ille-et-Vilaine et a été très souvent reproduite, notre exemplaire est sans conteste d'époque.

Bibliographie : plaque similaire, CARPENTIER H., Plaques de cheminées, Tome premier, F. DE NOBELE, Paris, 1967, page 310 N° 865.