Plaque cheminée ancienne, Contrecoeur ancien - Fonte - Louis XIV - XVIIIe S.

Référence C-1495   

Nouveauté

Référence C-1495
Catégorie Plaques de cheminée et accessoires
Type PLAQUE CHEMINÉE ANCIENNE, CONTRECOEUR ANCIEN
Style LOUIS XIV
Epoque XVIIIe S.
Provenance LORRAINE
Matériaux FONTE
Hauteur 76 cm
Largeur 93 cm
Profondeur 2 cm

Description

Plaque de cheminée aux armes de la famille de Lenoncourt de Blainville probablement datée 1706 (comme celle de notre dernière photo), trouvée à Saint Quirin (Moselle). Notre plaque a été coulée dans l'aciérie Dillingen Hutte implantée à Dillingen, ville de l’arrondissement de Sarrelouis en Sarre, territoire français jusqu'en 1813. En 1685, le Roi Louis XIV a autorisé la création de cette aciérie au marquis Charles Henri Gaspard de Lenoncourt, décédé en 1713.


La maison de Lenoncourt donna des évêques, des archevêques et même des cardinaux. Elle fait partie des quatre "Grands chevaux de Lorraine" (nom donné en Lorraine à deux groupes de famille d’extraction chevaleresque de la Lorraine ducale qui fréquentaient au XVIIIème siècle la cour des ducs de Lorraine et de Lunéville). Voir notre dessin de l'ancienne chevalerie Lorraine.
Robert de Lenoncourt fut évêque de Metz et archevêque de Reims. Louis de Lenoncourt était grand veneur de Lorraine, tué au siège de Stenay en 1593. Jean de Lenoncourt, grand maître de la garde-robe du duc Léopold.
Cette maison s'éteignit avec François-Charles de Lenoncourt, marquis de Blainville, décédé le 18 décembre 1780.
Une des plus anciennes et des plus illustres familles de Lorraine, issue de la maison de Nancy, elle changea son nom en Lenoncourt suite à l'échange de la terre de Nancy contre celles de Rosières, Haussonville et Lenoncourt sous le duc Mathieu 1er, en 1155.

Blasonnement : d’argent à La Croix engrêlée de gueules. Support : deux lions en terrasse.

Pour notre plaque, son blason dans un cuir est surmonté d’une couronne de marquis, un décor de drapeaux couvre son fond et une frise l'encadre. Inscription : LENONCOURT  DILING  170?
Un fêle important est à noter.
Son poids est de 56 kg.

Merci à Mme Christine Chazeau pour ses recherches et sa pugnacité.